438-882-1719 info@mnutrition.ca
 1-833-3MANGER ou 438-882-1719
Prenez rendez-vous maintenant!

La satiété

Vous l’avez lu dans mon blogue sur la faim, il est important de manger lorsque vous avez faim, mais il est aussi important de réapprendre à arrêter de manger lorsque l’on n’a plus faim (que l’on a atteint la satiété). Pour beaucoup de gens, cela est très difficile et c’est ce qui, avec le temps, leur a fait prendre du poids. Il est effectivement plus difficile de s’arrêter à satiété, ce «signal» étant beaucoup plus subtil que la faim. Je dis «signal», mais en fait il s’agit davantage d’une sensation que d’un signal. La satiété étant la disparition de la faim. C’est votre cerveau qui vous envoi le message de la satiété, après que l’estomac ait informé votre tête de l’arrivée de la nourriture et que les hormones de digestion et les intestins aient confirmé la quantité reçue. Vos sens (goût et odorat, entre autres) contribuent aussi à cette sensation de plénitude, car lorsqu’ils sont satisfaits ils envoient à votre cerveau un message indiquant qu’ils ont eux ce qu’ils voulaient. Vous avez donc une satiété digestive et une satiété des sens qui se coordonnent pour vous dire que vous avez reçu assez de nutriments pour l’instant et que vous pouvez arrêter de manger. La satiété ne correspond pas au «trop plein» qui vous donne envie de dormir après un repas. À ce stade, vous avez dépassé la quantité dont votre corps avait besoin. À satiété, vous devriez vous sentir léger mais satisfait et être capable de bouger sans inconfort.


Récemment, une cliente m’a expliqué la façon dont elle ressentait la satiété en la comparant à la façon dont un ballon se gonfle, et puisqu’une image vaut mille mots, j’ai cru bon de vous le partager. Au départ, le ballon est vide (ou presque), puis si on souffle afin de le remplir, il y a un stade où il commence à se distendre pour prendre de l’expansion. Ensuite, il se distend de plus en plus jusqu’à former un gros ballon. Beaucoup de gens se remplissent l’estomac de façon comparable à comment on souffle un «gros ballon», mais en fait, la satiété se trouve justement à la limite où le ballon (estomac) commence à se distendre, juste avant de commencer à s’étirer et à pâlir (le ballon, bien entendu!). Cette semaine, tentez de ralentir la vitesse à laquelle vous manger pour vous aider à ressentir la satiété. Ne vous découragez pas, il se peut que vous n’arriviez pas pour l’instant à ressentir quoi que ce soit, mais soyez attentifs tout en mangeant plus lentement et ce sera déjà un bon début. Plusieurs facteurs interfèrent avec la satiété et nous empêchent de l’écouter. L’éducation qui nous a appris à terminer son assiette pour avoir du dessert, les émotions, le fait d’être affamé, pour en nommer que quelques-uns, sont des exemples, et c’est justement ce que je vous propose de travailler en consultation individuelle afin d’enclencher le processus naturel qui vous permet de retrouver votre poids.

Rédaction: Marjolaine Mercier Dt.p. Nutritionniste-Diététiste

Référence:

http://theses.ulaval.ca/archimede/meta/30068

Joomla SEF URLs by Artio

Horaire nutritionnistes

(sur rendez-vous)

Lundi : 9h00 à 20h00
Mardi : 9h00 à 20h00
Mercredi : 8h30 à 20h00
Jeudi : 10h00 à 20h00
Vendredi : 9h30 à 18h30
Samedi : FERMÉ
Dimanche : FERMÉ

Horaire service à la clientèle

438-882-1719
Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Lundi: 9h00 à 17h00
Mardi: 9h00 à 17h00
Mercredi: 9h00 à 17h00
Jeudi: 9h00 à 17h00
Vendredi: 9h00 à 16h30
Samedi: FERMÉ
Dimanche: FERMÉ
*En pause de 12h à 13h tous les midis